A la rencontre de Tania Chytil, présentatrice de l’émission Y’a pas école

Bonjour Tania, Présentez vous en quelques lignes? 

Je m’appelle Tania Chytil, je travaille à la RTS depuis en peu plus de 25 ans, j’ai 4 enfants. Cela fait bientôt 15 ans que m’occupe de RTS Découverte, le site éducatif de la RTS. A noter que j’ai commencé à la RTS (TSR à l’époque) déjà comme présentatrice de l’émission éducative « Magellan », disparue en 2001. Comme quoi…

 

Comment est née l’émission Y’a pas école? 

On s’est très vite demandé, au moment de l’annonce du confinement comment on pouvait « aider » les parents et les enseignants dans cette période compliquée. Avec le matériel disponible sur RTS Découverte, j’ai proposé à la direction de rassembler des contenus par thématique (comme sur RTS Découverte), d’enregistrer une intro et une extro (un bonjour et un au revoir) et d’en faire une émission. C’est ce que nous avons fait avec les moyens du bord. Tout est allé très vite et on a bossé comme des fous. Mais on a remis au goût du jour les émissions de tv éducative.

 

Pour Suivre l’émission, quel est le meilleur moyen pour les vacances qui arrivent ?

Soit sur RTS 2 tous les soirs à 19h, du lundi au vendredi. Soit le samedi, toujours sur RTS 2 où elles sont diffusées l’après-mdi, les 5 à la suite ou encore tout simplement quand vous voulez, sur RTS Découverte (www.rtsdecouverte.ch)

Chaque épisode sera mis en ligne le soir. Les 45 premières émissions sont toujours disponibles en replay:  https://www.rts.ch/decouverte/y-a-pas-ecole/

 

Comment choisissez-vous les thèmes? 

On tente de coller au PER, le plan d’étude romand. Et surtout, on collabore avec la CIIP (conférence intercantonale de l’instruction publique) qui nous guide et valide nos choix de contenus.

 

Parlons de vous, quelles sont vos passions/ envies? 

Voilà 2 ans que nous avons avec mon mari débuté notre activité d’agriculteur. Il a presque tout lâché de son côté. Moi, j’ai gardé mon travail pour pouvoir assurer les études des enfants. Nous élevons des cochons en plein air et des poules. Nous accueillions souvent des familles et leur expliquons comment vivent les cochons, ce qu’ils mangent, pourquoi on les élève, etc. D’ailleurs, les émissions de Y’a pas école ? sont tournées à la ferme.

Vos projets professionnels ? 

Pouvoir continuer ce que j’aime faire : apprendre, faire découvrir et vivre des passions. C’est très important pour moi et j’aime cette notion de service public à laquelle je suis très attachée.

 

La dernière sortie en famille ? 

Oh elle date ! Mes enfants sont grands et les premiers ont quitté la maison. Reste le « petit » dernier (14 ans) qui vit avec nous. On passe beaucoup de temps ensemble, dehors, la ferme aide beaucoup. Mais si je devais sortir avec lui, j’irais faire un tour à l’Alimentarium de Vevey. J’aime ce musée et chaque fois que j’y suis allée avec les enfants, ils étaient enchantés.

 

Le dernier livre / film que vous auriez envie de partager?

J’ai beaucoup aimé le dernier livre de Florence Aubenas « L’inconnu de la poste » sorti cette année. Un livre un peu plus « vieux » qu’on m’a offert et qui m’a ravi c’est « L’homme qui savait la langue des serpents ». Je vais bientôt me plonger dans la prochaine sélection du Prix RTS Littérature Ados que je produis, des livres pour les 13-15 ans. Le prix est décerné par les adolescents eux-mêmes et je vous promets que leurs choix sont excellents … et pas forcément identiques aux nôtres, c’est ce que j’aime.

 

Merci! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *