A la rencontre de Valérie, Nutritionniste passionnée

Bonjour Valérie, alors qui es-tu, pourrais-tu te décrire pour que nous te connaissions mieux ?

Venue tout droit de la Gruyère, je fus marquée dès ma plus tendre enfance par la nature et ses bienfaits. Toute petite, avec une maman qui entretenait jalousement son jardin potager je sus rapidement apprécier les petites tomates cerises cueillies directement du jardin potager et dégustée au 4 heures comme des délicieuses friandises. J’ai appris à écosser les haricots, récolter et préparer les légumes ce qui m’amusait fortement. Mon grand-papa agriculteur me fit découvrir une multitude de petites merveilles dans la nature, rapidement le respect de l’environnement et des produits de la terre fut pour moi une ligne de conduite. Grandissant, adolescente, je suivis scrupuleusement les habitudes que j’avais prises à la campagne notamment de me nourrir avec des produits sains dépourvus de pesticides. Dans mon esprit germa l’idée de devenir diététicienne ou psychologue. Les hasards de la vie m’ont amenée à Bâle où j’ai travaillé pendant 14 ans dans l’administration.

A 30 ans, de retour en Romandie, je devins maman et mon intérêt pour l’alimentation ne faiblit pas. Apprendre ce qui est bon ou moins bon pour la santé et le transmettre plus tard à mes enfants ou à des enfants fut pour moi un objectif clair. J’entrepris des études approfondies à Genève pour devenir nutritionniste. Aujourd’hui, je suis titulaire du certificat décerné par l’ENH (Ecole de Nutrition Holistique). J’ai étoffé dernièrement mon parcours par une seconde formation d’hypnothérapeute, qui accompagne en synergie mes patients pour rétablir une harmonie entre notre esprit conscient et l’inconscient qui a parfois besoin d’être réharmonisé. Ou pour recréer une motivation pour s’offrir ce changement si bénéfique à notre santé.

 

Comment est né Passion Nutrition ?

Tout simplement d’une envie, d’un besoin de transmettre tout ce que j’ai pu apprendre, tout ce que j’ai pu expérimenter, en tant que femme, en tant que maman. Avoir la possibilité d’offrir des changements visibles si rapidement quand on régule son alimentation sont nombreux, et spécialement sur nos enfants. Il s’agit d’une transformation de notre manière de voir la nourriture, la constitution d’une assiette, et comment comprendre les mécanismes du corps, les réactions physiologiques de notre cerveau face à une montée de sucre dans le sang par exemple. Permettre aux personnes, de retrouver une harmonie, offrir la possibilité à nos enfants d’avoir une journée optimale et d’offrir une santé ancrée sur le long terme. Ces connaissances une fois transmises et acquises sont un bagage pour toute la vie. C’est tellement important !

 

Quels seraient tes conseils les plus importants en termes de nutrition ?

Il me parait difficile de répondre à cette question sans connaitre le contexte, la vie, les habitudes alimentaires ainsi que la période de la vie de la personne qui vient me voir. Tout dépend de ces besoins, de sa demande et surtout de sa motivation à modifier et rééquilibrer son alimentation. Car la phrase qui me revient souvent en tête reste : on est ce que l’on mange. Oui, mais comment est-ce que vous mangez ? Avez-vous réellement conscience de ce que vous offrez à votre corps chaque jour ? Pourquoi avez-vous un déséquilibre ? Très régulièrement, et moi la première, ne savons pas que nos habitudes alimentaires, ancrées depuis l’enfance sont parfois mauvaises.

J’aime faire prendre conscience au patient de son ressenti, de ce que cela créé en lui après avoir mangé tel ou tel repas, car chaque personne a des besoins différents, des goûts différents et surtout des réactions différentes.

 

Comment peut-on savoir que quelque chose ne va pas dans notre alimentation ?

Le fait de perdre le sommeil, le manque d’entrain, l’aspect corporel général, la perte de concentration, des problèmes et inconforts digestifs peuvent être des symptômes d’une mauvaise alimentation. De même, lorsque qu’il y a une baisse d’énergie, des pulsions sucrées en fin de journée ou que la rigidité des membres se fait sentir avec plus d’acuité, on peut alors se demander sérieusement si la cause n’est pas également d’origine alimentaire. Par ailleurs, la baisse de moral ou des réactions émotionnelles inattendues résident parfois dans un excès ou une carence de consommation de certains aliments.

 

Qui vient te voir, monsieur ou madame tout le monde ?

En général, je puis mentionner que la plupart de mes patients sont des femmes, des mamans, des femmes ménopausées par exemple. Elles sont sans doute plus à même de vouloir améliorer leur santé et leur énergie vitale que les hommes.  Souvent elles sont motivées pour perdre du poids mais ne savent pas quel régime alimentaire adopter. Je reçois aussi des parents qui ont des troubles de l’attention notamment des enfants ou atteints de certaines maladies du système intestinal telle la maladie de Crohn ou des personnes céliaques (allergiques au gluten). A leur attention, j’organise des ateliers pour leur faire découvrir ce qui doit être sélectionné pour se nourrir correctement fonction en des saisons.  Je pratique relativement souvent l’hypnose pour des gens qui souhaitent arrêter de fumer ou qui ont envie de retrouver un équilibre alimentaire dans le monde trépidant dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Apporter une aide à quiconque souhaite améliorer son alimentation passe par différentes étapes.  Il n’existe pas une recette idéale et universelle applicable à chacun. Il faut dans un premier temps bien connaître la personne. C’est pour cela que je préconise d’établir un bilan alimentaire faisant suite à une anamnèse (questionnaire suivi d’une discussion qui permet d’orienter le thérapeute). Je serai ainsi renseignée sur les antécédents médicaux, les différents traitements entrepris par le patient. J’adopte ensuite une approche holistique qui consiste à tenir compte de la personne dans sa globalité plutôt que de traiter un organe, une maladie ou les symptômes d’une maladie. Par exemple je ne proposerai pas la même approche alimentaire à un adolescent fumeur qu’à une dame enceinte ou à une personne diabétique obèse qui souhaiterait perdre du poids.

 

Nous avons fait une vidéo live en décembre sur la propolis, et étrangement à la droguerie de mon quartier l’après-midi même, une personne demandait s’ils avaient de la propolis. Pourrais-tu rappeler ce qu’est la propolis, et ce que cela apporte ?

Où en trouve-t ’on de bonne qualité ?

Un produit méconnu du grand public pour vous aider surtout en cette période troublée, il s’agit de la propolis. Qu’est-ce exactement ? C’est une excellente question.

C’est une substance résineuse récoltée et préparée par les abeilles sur les bourgeons et les jeunes branches des cerisiers, de peuplier, de bouleau, de sapin, d’épinette, sous forme de cire mélangée à leur propre sécrétion. Elle possède de nombreuses propriétés anti-oxydantes, antifongiques, et antibactériennes. Parallèlement la propolis est un antibiotique naturel des plus puissants.

  • Elle permet de traiter les affections saisonnières
  • Elle élimine et soulage les problèmes bucco dentaires
  • Elle soulage les troubles gastro-intestinaux
  • Elle aide à la guérison des brûlures
  • Elle prévient et permet de traiter les otites
  • Elle permet de lutter contre l’herpès

Je vous invite à en faire une cure en au début d’hiver pour renforcer vos défenses immunitaires. C’est pour moi un des produits de base qui est toujours présent dans mon armoire à pharmacie.

Il est préférable de l’acheter chez un apiculteur de la région dans laquelle vous résidez.

 

Pour te contacter, qu’est le meilleur moyen ?  

Je pense que le plus simple est de m’appeler ou m’écrire un email pour qu’on puisse discuter ensemble de vos besoins, vos attentes et vos objectifs. Ou si vous préférez consulter directement mon site internet, avec la possibilité de prendre un rdv en ligne.

Voici mes coordonnées :

☎ 079 430 54 99  📧 valerie-nutrition@outlook.com

Site internet

Agréée ASCA

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *