Ce sentier forestier cache bien ses jeux

Son nom ne laisse pas supposer le caractère très ludique et didactique. Ce sentier cache bien son et ses jeux.  Il ságit du sentier forestier de Peseux

Cette balade nous est partagée par Joëlle, du blog En voiture Arthur.

Nous partons en balade avec Quercus, un petit gland tout juste né en septembre 2020. Le long de deux boucles en huit, nous allons découvrir la forêt sous ses différents aspects, ses fonctions, ses essences ou ses habitants, grâce aux panneaux très joliment illustrés par Lucie Fiore (graphisme: Marc-Olivier Schatz).

Les différents postes sont aussi ponctués de petits jeux comme planter un gland, trier ce qui vient du chêne ou non, sauter comme un animal de la forêt, chercher des animaux dans les arbres etc. Il y a deux places de pique-nique, une dans chacune des boucles ainsi qu’une balançoire-nid et une tyrolienne. 

J’utilise les cartes et le site www.calculitineraire.fr pour mesurer les kilomètres de marche. C’était difficile parce que, du coup, les chemins ne sont pas encore tracés mais j’évalue à environ 1km la première boucle et 1,3km la seconde. Je n’ai pas trouvé l’information officiellement sur Internet.

Le départ se fait au stand de tir de Peseux. Il est vraiment facile à trouver car c’est une grande bâtisse blanche avec des volets jaune moutarde, au bord de la route. Il y un grand terrain vague devant pour se garer. Et déjà là, il y a des tables et un foyer. Pour y accéder, passer par la Coop de Peseux, monter dans le vieux village, au carrefour à 5 embranchements, prendre la rue du Stand jusqu’à la forêt.

Nous avons décidé de suivre le sentier dans l’ordre des numéros. Le chemin est tantôt étroit tantôt très large. Mais il est très facile et s’adapte donc aux enfants de tout âge. Par contre, l’étroitesse de certains passages le rend impraticable en poussette. Malgré qu’on commence par descendre, le dénivelé se fait oublier. On remontera petit à petit. 

De retour au parking, après la fin de la première boucle, qui nous a pris 1h20 (avec la pause goûter), les enfants n’avaient plus très envie de poursuivre avec la seconde. C’est un peu le défaut de cette boucle en huit car avoir l’impression d’être arriver au bout ne motive pas à repartir. C’est aussi sa qualité puisqu’ainsi, la durée de la balade est à la carte. Le mot “tyrolienne” a eu un effet magique. Et on s’est embarqué pour la seconde. 

Elle commence par une montée un peu fatigante mais les enfants n’ont absolument rien remarqué car ils ont passé toute la première partie à marcher en équilibre sur des troncs bordant le chemin et toute la seconde les yeux en l’air à essayer de dénicher les animaux en bois cachés dans les arbres. Une vraie chasse aux trésors qui a fait avaler le dénivelé ni vu ni connu. Cette fois, on ne s’est pas arrêté à la place de pique-nique puisque nous avions déjà pris le goûter dans la première boucle. Par contre, on s’est bien attardé à la tyrolienne. Nous étions de retour au parking en 1h. 

En tout, nous aurons passé environ 2h30 à marcher, jouer et apprendre sur ce fantastique sentier forestier de Peseux que je vous conseille ++++ ! 

Bravo à toute l’équipe du département des forêts de la commune de Peseux et l’entreprise forestière Damien Pellaton. C’est vraiment un sacré boulot! On a adoré. Et spéciale dédicace à JEAN-FRANCOIS. 

+ chemin très facile

+ deux boucles courtes, 0,9km et 1,3km.

+ facilité d’accès et de parcage, gratuit.

+ de très nombreux bancs sont disséminés partout en plus des deux aires de pique-nique. 

+ les illustrations sont vraiment très très belles et les textes faciles à comprendre et à résumer aux enfants. 

+ les postes sont ludiques et suffisamment proches pour motiver les enfants à avancer. 

+ le balisage est clair avec Qercus le gland et ses triangles. 

+ être en forêt 

– Il y a quand même deux endroits où un petit triangle de balisage supplémentaire aurait été bienvenus. 

– Dans la première boucle, on croise la route mais elle est très peu roulante. 

– Non accessible en poussette. 

– Pour y accéder : lien , commune de Peseux (suisse) 

– Illustration du sentier par Lucie Fiore

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *