my familypass supermaman

SuperMamans une chouette association de partage

Bonjour Elisa ! On a pu se rencontrer lors du Festival Féminin de Chamoson, mais déjà on se connaissait virtuellement!

Présente-toi en quelques mots : 

Bonjour ! Je suis Elisa, 31 ans, maman de bientôt 3 enfants vivant dans le canton de Vaud (région Cossonay) et actuellement je travaille à temps partiel comme sage-femme. Mais pour vous qui me lisez, je suis surtout la fondatrice de l’association SuperMamans.

my family pass super mamans

Quand avez-vous cette idée de SuperMamans ? Quand avez-vous commencé ?

Un beau matin, fin octobre 2015, j’ai craqué devant une idée similaire lancée dans un groupe de mamans françaises. Ayant été bichonnée par les grands-mères et amies après la naissance de ma première, je savais à quel point être entourée et soulagée par de simples repas faisait la différence dans mes premiers pas de maman.
C’est quelques heures après avoir entendu parler des repas “Food4Mums” en France que j’ai sauté derrière mon écran et créé le concept Suisse des SuperMamans avec l’idée qu’il soit ouvert à toutes. 

Comment se sont passés les débuts? 

Tout est allé très vite, aussi vite que mon enthousiasme pour ce concept qui semblait avoir toujours été au fond de mon coeur. Aider l’autre, se valoriser et s’encourager.
En quelques jours des centaines de mamans répondaient favorablement au concept et très vite nous passions de quelques bichonnages par mois à une vingtaine. Aujourd’hui, sans compter la période COVID-19, ou nous avons dû mettre en suspend les bichonnages, l’association tourne à une moyenne de 70 bichonnages par mois. 

Votre plus grande réussite ? 

Avoir cru en mon rêve/délire de voir des mamans s’entraider, le mettre sur pied et après bientôt 5 ans, constater que le concept a toujours autant de succès, qu’il grandit tant que j’ai une superbe équipe de bénévoles ultra motivées qui en prennent soin et le font vivre. Ceci me permettant de l’observer grandir et avancer comme une maman observe son petit prendre son envol, confiant.  

Si on souhaite être maman cadeau, en quoi cela consiste ? 

Pour être MamanCadeau, il suffit d’être une personne motivée à cuisiner des repas sains pour une nouvelle famille, de se rendre disponible pour éventuellement papoter autour d’un thé avec la maman et de se préparer à tout : être une simple personne soulageant une famille par un repas qui réchauffe le corps et le coeur, rencontrer des mamans de sa région et qui sait, voir débuter ou renaître une belle amitié . 

La MamanCadeau, une fois inscrite comme telle sur notre site internet, reçoit régulièrement par mail des demandes de bichonnages dans sa région. Lui sont alors transmises différentes informations telles que le village/quartier ou aura lieu le bichonnage, le nombre de bouches à nourrir et les restrictions/préférences alimentaires de la famille. Libre à la MamanCadeau de s’inscrire ou non sur le lien doodle envoyé dans le mail.
Il n’y a pas de contraintes ni obligations de participation. Nous demandons juste aux MamansCadeau de tenir leur engagement une fois inscrite et de prendre contact avec la MamanABichonner au moins 48h avant le bichonnage prévu. 

Votre endroit préféré dans la région ? 

La jolie plage de Préverenges ou mes enfants peuvent jouer dans le sable et au bord de l’eau me laissant l’illusion de pouvoir lire un livre. 

Votre dernier livre ? 

Comme beaucoup de mes livres actuels, ils sont entamés mais non terminés. Pour mon coeur de femme et de maman, je dévore le livre de Kristina Kuzmic “Hold on but don’t hold still” en anglais uniquement, une youtubeuse que je suis avec admiration.

Et pour mon coeur de sage-femme, je lis “Le choeur des femmes” de Martin Winkler. 

Le Chœur des femmes (FICTION) eBook: Winckler, Martin: Amazon.fr

Votre dernier film ? 

Je suis plus une dévoreuse de séries, celle qui me fait le plus vibrer : “This is us”.

Votre prochaine sortie Famille après le confinement? 

Un grand repas en famille avec les grands-parents, oncles et tantes et cousins dans le jardin. Tout le reste semble secondaire dans cette période si particulière. 

Vos prochains projets ? 

Pour l’association : Le jubilé de l’association qui devrait avoir lieu le 14 novembre prochain 2020 si tout se déroule comme prévu.

Pour ma part, mes deux gros bébés de l’année : l’arrivée prochaine et tant attendue de notre 3ème enfant et mon départ en tant que sage-femme indépendante en fin d’année.
D’ici à 2021 ouvrira le cabinet de sage-femmes Maïa à Yverdon dont je ferai partie. Je me réjouis tellement d’accompagner les femmes, les couples et les familles de façon plus individuelle et personnelle. 

Au plaisir et à bientôt !

Retrouvez toute l’actualité de l’association sur leur site et Page Facebook et Groupe Facebook

my family pas association

No Comments

Leave a Comment